Quel avenir ?

Aujourd’hui je n’avais pas du tout la tête à poster un billet sur les cosmétiques, vernis ou autres, alors que je pensais le faire encore hier soir. Non j’ai la tête ailleurs, où ça je ne sais pas vraiment. Je me pose des questions, je me retourne toutes les situations, j’essaie d’y voir plus clair, mais pour l’instant tout cela reste encore très flou.

Vous ne devez rien comprendre à ce que je raconte, je parle un peu comme je pense aujourd’hui, c’est-à-dire pas très clairement j’en suis désolée. Mais pour vous aidez à y voir plus clair, je vais m’expliquer un petit peu mieux. Du moins, je vais essayer. Depuis que je suis toute petite, j’avais un seul rêve, devenir pompier. Je sais c’est un peu bizarre pour une petite fille, mais ayant perdu quelqu’un à mes 9 ans, je me suis toujours dit que je voulais aider les gens un jour pour qu’ils n’aient pas à vivre ce que j’ai vécu moi-même. Parole enfantine, on ne peut pas sauver tout le monde, mais l’idée est là. Aider. C’est ce que je voulais faire. Puis j’ai grandi, collège, lycée, et arrive l’année du bac où nous devons faire des choix pour notre avenir. Ma sœur n’a pas fait d’études après le bac, j’ai toujours entendu ma mère dire il faut en faire pour avoir un plus large choix de métiers quand tu seras plus grande. Automatiquement, j’ai mis mon rêve de pompier de côté (et à l’époque je n’avais pas non plus la forme physique qu’il fallait pour réussir) et je me suis penché sur d’autres options. Au final, j’ai découvert cette fac, à Toulouse, l’UFR STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives), maintenant appelé F2SMH (Faculté des Sciences du Sport et du Mouvement Humain). Ça a été une révélation pour moi, je voulais construire mon avenir dans le domaine du sport, en tant que prof d’EPS, mais il y a tellement d’autres métiers dans le sport, j’aimerai arrêter les préjugés sur STAPS = Prof.

J’ai donc fait ma première année, puis j’ai entamé la deuxième. Et là, flou total quand j’ai fait mon stage en lycée avec mes élèves. Je m’ennuyais. J’en ai parlé à mon tuteur, on a longuement discuté, pour arriver à la bonne conclusion. Je m’étais trompé, j’aime le sport, j’aime les enfants, mais prof d’EPS, on ne fait pas de sport, on les regarde faire après leur avoir expliquer brièvement, et on n’a pas du tout le même contact avec les élèves comme je peux avoir en colonies de vacances ou en centre de loisirs. J’ai l’impression d’avoir confondu enseignant avec animateur. Ce qui explique que j’ai décidé de redoubler ma L2 pour changer de filière, pour prendre Activité Physique Adapté à la Santé. C’est cette année. Et mon rêve d’être pompier est revenu cet été, il était bien enfoui et vient de refaire surface.

Pour le moment ce sera tout ce que je raconterai, car je n’ai pas envie de faire un pavé et de vous ennuyer (même si c’est peut-être déjà fait). J’ai un gros dilemme, continuer la fac ou tout arrêter et me lancer dans la vie active. Je n’ai pas que pompier en tête, maintenant que j’y ai réfléchi un peu par rapport à mon rêve d’enfant.

Publicités

2 réflexions sur “Quel avenir ?

Laisse moi un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s