Mes lectures du mois d’Avril #2

Copie de DSCN8358

Hello les filles !

C’est parti pour mon nouveau bilan de mes lectures, cette fois ci pour le mois d’avril. Pas de gros pavés pour moi ce mois-ci, et pas mal de lecture jeunesse. C’est le retour du beau temps qui veut ça (bon, même si clairement, on est d’accord, on s’est pelé le derrière ces dernières semaines). L’article va être long, on commence de suite ?

Copie de DSCN8369

Invisibilité, de Andrea Cremer & David Levithan, éditions Michel Lafon. 

Résumé : Stephen est invisible depuis toujours. Une malédiction impossible, jusqu’au jour où Elizabeth le voit. Elle seule peut briser le sort, au risque de les séparer à jamais.

Mon avis : Je t’avoue que j’avais d’abord craqué sur ce livre à cause de sa couverture… Oui oui oui. Mais au final, j’ai quand même beaucoup apprécié cette histoire. L’histoire d’amour entre les deux personnages naît peut-être un peu trop rapidement, et d’ailleurs tout se passe très vite en fait. Mais ça ne m’a pas vraiment dérangé. Un tome deux ne serait pas de refus, pour connaître la suite des histoires de chacun des personnages 🙂

Ma note : 3.5/5

Copie de DSCN8368

Paranoïa, de Melissa Bellevigne, éditions Hachette coll. Black Moon.

Résumé : Lisa Hernest, psychiatre spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, vingt ans et enceinte de cinq mois, internée pour paranoïa et hallucinations. Dès leur première entrevue, Judy fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. A mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité paraît s’éloigner.

Mon avis : C’était LE bouquin du mois à lire, puisqu’il est sorti le 30 mars en librairie. Personnellement c’était le seul livre écrit par une youtubeuse que j’avais envie de lire, tout simplement parce qu’il s’agit là d’un roman, d’une fiction, et pas d’un témoignage ou autre. Si on ne connaît pas la blogueuse/youtubeuse Golden Wendy, on ne s’en doutera absolument pas à la lecture de ce livre. J’en ai entendu parler pendant des semaines de cette histoire, et du coup au final je m’attendais à beaucoup plus. Beaucoup plus dans le côté paranoïa, troubles mentaux et le reste. J’ai quand même passé un super moment de lecture, je ne dis pas le contraire, j’ai beaucoup aimé, mais il a été vendu en parlant tellement de cette paranoïa de cette jeune fille que je m’attendais à un truc de malade. Et le côté psychiatre n’est pas spécialement abordé, même si le point de vue de son médecin est aussi agréable à lire. En bref, un très bon premier roman pour Mélissa tout de même 🙂

Ma note : 4/5

Copie de DSCN8363

Dans les forêts de Sibérie, de Sylvain Tesson, éditions Folio.

Résumé : Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché de vivre dans la lenteur et la simplicité. Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à l’existence. Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.

Mon avis : Ce livre a été choisi pour la lecture du mois d’avril du #clublecturems de Victoria du blog Mangoandsalt. J’étais super emballée, je ne me rappelle même plus pour quel livre j’avais voté tellement ils me plaisaient tous. Je me suis rapidement plongée dans les paysages de Sibérie, et je ne comprends pas l’engouement qu’a pu avoir ce bouquin. Les livres nature-writing, je n’en ai pas lu beaucoup (2 pour être précise, 3 avec celui-là), et c’est le premier où je n’ai absolument pas eu l’impression d’être au milieu des ces magnifiques paysages. Dans le résumé, on aurait pu rajouter une caisse de vodka et le reste suffisent à l’existence, parce qu’on en boit toutes les trois pages avec l’auteur… En bref, le style très pompeux ne m’a pas vraiment plu, et je ne retiens pas grand chose de cette lecture…

Ma note : 1.5/5

Copie de DSCN8367

La liste, de Siobhan Vivian, éditions Nathan.

Résumé : La liste nomme 8 filles chaque année. Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée. Et si votre nom s’y trouvait ?

Mon avis : 8 filles ! On a le point de vue de 8 filles différentes dans ce livre. Heureusement que cette fameuse liste sert de résumé en quatrième de couverture, on peut rapido y jeter un coup d’oeil si on ne se rappelle plus si Lauren fait partie des moches ou des belles, pareil pour les autres. Oui, ça fait beaucoup de personnages, mais on les suit au fur et à mesure dans la semaine qui suit la publication de cette fameuse liste, jusqu’au soir du bal de la rentrée. Ce livre est très caricatural des lycéennes américaines, mais pour avoir été en cours dans un lycée canadien je me dis que c’est quand même pas si éloigné de la vérité que ça. J’ai passé un assez bon moment de lecture. Pour tout t’avouer je l’ai lu en une journée, un dimanche sur mon balcon, ce qui fait que je ne me suis pas perdue dans les personnages. La fin est peut-être un peu trop rapide mais personnellement ça ne m’a pas dérangé, on sait qui est élue reine du bal et point final quoi. J’avais lu beaucoup d’avis négatifs sur ce livre, je ne m’attendais pas à grand chose, du coup je l’ai bien aimé, il n’est pas horrible comme certains le disent (de mon point de vue).

Ma note : 3/5

Copie de DSCN8365

Un ténébreux amant, de Nora Roberts, éditions Harlequin.

Résumé : A la mort de son père qu’elle adorait, Eden Carlbough découvre que sa famille est ruinée. Et que, en dépit de son chagrin, elle doit laisser derrière elle sa vie de jeune fille privilégiée de la haute société de Philadelphie, et se construire une nouvelle vie. Une nouvelle vie qui débutera à Camp Liberty, la colonie de vacances où elle va enseigner l’équitation. Là, elle espère montrer à tous qu’elle est bien plus qu’une jeune femme mondaine et superficielle et, surtout, se prouver à elle-même qu’elle est capable de voler de ses propres ailes. Mais quand elle fait la connaissance de Chase Elliot, un propriétaire terrien au charme ombrageux et ravageur, Eden comprend qu’il va lui falloir aussi dompter la passion et le désir fou que lui inspire cet homme qui ne pourra jamais s’intéresser à elle…

Mon avis : C’était mon premier Nora Roberts. J’avais très envie de lire un roman de cette personne, c’est maintenant chose faite. Et je dois dire que même si c’est un peu une histoire d’amour classique, c’est une histoire qui se lit très facilement, la plume de l’auteur est agréable, et on passe un bon moment ! C’était ma petite lecture du dimanche où j’ai inauguré pour l’année 2016 mon balcon prêt pour les après-midi lectures 🙂

Ma note : 4/5

Copie de DSCN8366

Ma vie privée sur internet, de Carole Matthews, éditions Marabout.

Résumé : Le jour où Emily découvre que son petit copain a mis sur Internet une photo d’elle nue, dans une position ridicule et coiffée d’un chapeau de mère Noël, elle pense que rien de pire ne peut lui arriver. Erreur, les ennuis ne font que commencer : Emily perd son travail, sa maison, son boy-friend, devient la risée de tous et la cible des paparazzis. Jusqu’à ce qu’elle rencontre un photographe qui lui propose de tirer profit de la situation…

Mon avis : Je n’avais lu que des avis négatifs sur ce livre, et vu les 500 pages je me suis dis que j’allais sûrement l’abandonner. Et bien non. Contre toute attente, moi j’ai bien aimé. Il n’est pas extraordinaire, loin de là, mais il m’a permis de passer un bon moment de lecture, sans prise de tête, sans vraiment réfléchir. Certains passages sont un peu tirés par les cheveux, mais ils ne m’ont pas vraiment dérangés. Avec le retour du beau temps, c’est typiquement le genre de lecture que j’aime, tout comme le précédent de Nora Roberts.

Ma note : 3/5

Copie de DSCN8370

Hunger Games, L’embrasement (tome 2), de Suzanne Collins, éditions Pocket Jeunesse.

Résumé (du tome 1 si jamais quelqu’un ne connait pas ^^) : Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des Etats-Unis, deux adolescents sont choisis pour y participer. La règle est simple : tuer ou se faire tuer.

Mon avis : Ce n’est pas évident de donner son avis sur un tome 2 sans spoiler personne… Oui tu me diras que cette trilogie beaucoup de gens l’ont lue, mais jusqu’à maintenant moi non, donc je peux juste te dire que j’avais vu le film une seule fois (contre 4 ou 5 pour le premier) du coup je ne me rappelais pas grand chose de l’histoire. La base oui, mais pas les à côtés. J’ai vraiment aimé retrouver Katniss et Peeta dans cette nouvelle aventure, et j’ai hâte de lire le dernier tome (où je me suis interdit de regarder le film sorti récemment) !

Ma note : 4/5

Copie de DSCN8360

Wonder, de RJ Palacio, éditions Pocket Jeunesse (poche).

Résumé : « Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire. »

Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école. Aujourd’hui, pour la première fois, ses parents l’envoient au collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ?

Mon avis : J’étais plus que ravie de trouver ce livre chez Easy Cash car j’en avais beaucoup entendu parler. Ce n’est pas un coup de coeur, mais presque. On s’attache très vite au personnage d’August, ce petit garçon avec un visage horrible qui se rend à l’école pour la première fois. On voit l’évolution tout au long de l’année, les moqueries, les regards, la peur des autres enfants. C’est bien connu, on sait que les enfants peuvent être horribles entre eux, surtout face à quelqu’un de différent.

J’ai trouvé que ce bouquin est plein de bonnes réflexions. Que les enfants réagissent différemment selon les situations, et qu’il suffit d’un événement particulier pour que tout change. Ce livre n’a pas été un coup de coeur seulement parce que l’écriture était peut-être un peu trop simple, un peu trop jeunesse, mais j’en garde un très bon souvenir.

Ma note : 4/5

Copie de DSCN8371

Ce que je sais (enfin!), de Carrie Hope Fletcher, éditions Albin Michel Jeunesse.

Résumé : « J’ai foncé tête baissée dans les galères que rencontrent toutes les adolescentes : le harcèlement, les garçons, la pression des aînés, les amis, les ennemis, les amiennemis… Et quand je vous regarde, vous qui êtes en train de vivre toutes ces choses, j’ai l’impression d’être coincée du mauvais côté de l’ordinateur… Mais ça, c’était avant ! »

Mon avis : J’avais gagné ce livre sur la chaîne de Manon (Quiet Manon), et je savais déjà qu’il était plus destiné à un public adolescent. Aucune surprise donc, mais j’ai bien aimé certains passages, car Carrie nous explique différentes situations qu’elle a elle-même vécu et qu’elle vit encore par moment. Ce n’est pas le bouquin du siècle, j’ai passé l’âge en fait je pense, mais je crois qu’il peut servir à pas mal d’ado (ou jeunes adultes qui sont encore à la fac) et qui découvrent pas mal de choses. Je ne pense pas que je l’aurais acheté de moi même, mais je suis contente d’avoir pu le lire ! (je pense que je vais aller le glisser dans la chambre de mon neveu (car oui on pourrait penser que c’est un livre pour les nanas, mais pas que)).

Ma note : 2.5/5

Copie de DSCN8364

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles, de Suzanne Hayes & Loretta Nyhan, éditions Pocket.

Résumé : Etats-Unis, années 1940. Glory, enceinte et déjà mère d’un petit garçon, souffre de l’absence de son mari, parti au front, de l’autre côté de l’Atlantique. A des centaines de kilomètres d’elle, Rita, femme et mère de soldat également, n’a pour compagnie que la fiancée de son fils. Une lettre, envoyée comme une bouteille à la mer, va les réunir. Entre inconnues, on peut tout se dire. Les angoisses, l’attente des êtres aimés, mais aussi les histoires de voisinage, les secrets plus intimes et les recettes de cuisine. Les petites joies qui font que, dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve son chemin.

Mon avis : J’ai acheté ce livre car c’était le premier du #clublecturems de Victoria, en octobre si je ne me trompe pas. Je n’avais pas participé à ce moment là, je suis arrivée pour le suivant 🙂 Mais vu les avis qui ont été dit dessus, je voulais absolument le lire. J’aime beaucoup les livres parlant de la Première ou la Seconde Guerre Mondiale, que ce soit en France ou ailleurs. Et tout comme Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates que j’ai lu en mars, il s’agit là aussi d’un roman épistolaire, entre 2 femmes du coup. Pour être honnête, je l’ai lu en moins de deux jours… J’ai directement été plongée au coeur du quotidien de ces deux femmes de soldat, de leur peur, leur angoisse, leur joie aussi. J’ai trouvé la fin rapide mais tellement bien faite qu’elle termine parfaitement le roman et la fin de la guerre du coup en même temps.

Ma note : 5/5

Copie de DSCN8361

Carnages, de Maxime Chattam, éditions Pocket.

Résumé : Harlem Est. 18 novembre. 8h28. Ils sont tous là, dans le hall de l’entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer… Quand l’inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c’est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L’affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d’autres établissements. Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. Toujours.

Mon avis : C’était mon premier Maxime Chattam ! Il fallait bien commencer par quelque chose, et je m’étais dis que ce petit livre (moins de 100 pages) était parfait pour l’occasion. Bon, apparemment ce n’est pas le meilleur pour commencer, mais il m’a permis de découvrir la plume de l’auteur que j’ai beaucoup appréciée. L’histoire en elle même m’a plu aussi, peut-être un peu trop rapide mais c’est parce que j’ai l’habitude des thrillers d’au moins 400 ou 500 pages. Je ne vais pas t’en dire plus pour ne pas trop en dévoiler, j’ai aimé l’intrigue, et je peux dire que les apparences sont effectivement trompeuses !

Ma note : 4/5

Copie de DSCN8362

Chiens de sang, de Karine Giebel, éditions Pocket.

Résumé : Ils sont là. Il approchent. Aboiements. Tonnerre de sabots au galop… La forêt est si profonde… Rien ne sert de crier. C’est le plus dangereux des jeux. Le dernier tabou. Le gibier interdit… Le hasard les a désignés. Diane aurait dû rester à l’hôtel, ce jour-là. Au mauvais endroit, au mauvais moment… Quant à Rémy le SDF, s’il a perdu tout espoir depuis longtemps, c’est la peur au ventre qu’il tente d’échapper à la traque. Ils sont impitoyables, le sang les grise.

Mon avis : Tout comme Chattam, c’était mon premier Karine Giebel que j’ai terminé samedi soir. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre après avoir lu le résumé. Et tout comme le livre précédent, j’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur. C’est le genre de lecture où j’ai toujours envie de continuer à lire, même s’il faut que je repose mon livre pour aller au boulot. Cette double chasse à l’homme est très intéressante, jusqu’à la fin on se demande si Diane ainsi que Rémy vont s’en sortir. J’ai hâte de lire un autre livre de cet auteure !

Ma note : 3.5/5

Ce sera tout pour ce mois d’avril, même si c’est déjà pas mal je trouve 🙂 On commence le mois de mai avec un bon pavé puisque je me suis lancée dans la lecture du tome 2 d’Outlander !

Et toi, tu as lu quoi au mois d’avril ? 

Cet article t’a plu ? En attendant le prochain, des bisous ❤

Publicités

3 réflexions sur “Mes lectures du mois d’Avril #2

Laisse moi un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s