Fresh Mojito on my eyes !

 

Copie de DSCN0554

Hello les filles !

On se retrouve aujourd’hui pour parler encore une fois maquillage. Je me suis rendue compte que ça fait un bon moment que je te propose des make up en triant mes photos ce matin. Mais pour tout te dire, me faire les ongles en ce moment, j’ai vraiment la flemme. Les derniers jours off de ces 2 dernières semaines, je les ai passés à faire la crêpe sur la plage, et quand je travaille, mon patron m’a mis des horaires plus que nuls qui ne me permettent même pas de réaliser un nail art pour le blog.

Alors encore une fois, aujourd’hui, ce sera MAKE UP 🙂 Hihi, mais c’est tellement un plaisir pour moi de me maquiller le matin que ça ne me dérange pas. Cette semaine, je ne pars pas à la plage, du coup j’aurais peut-être le temps et l’envie d’utiliser mes vernis à ongles 😉 !

Ce matin, ou plutôt très tard dans la matinée (fermeture du restaurant hier soir oblige un gros dodo), je me suis installée sur mon tabouret en ayant vaguement une idée de ce que je voulais. De la couleur. Mais pas d’ombres à paupières. Mouais. Bonne chance ma cocotte ! Je ne suis pas une reine des produits hyper colorés, je n’en possède pas énormément. Et là, en ouvrant un tiroir PAF ça fait des chocapics je suis tombée sur les Colour Shock de chez Kiko. Parfait, je savais quoi en faire.

Copie de DSCN0566 Copie de DSCN0581 Copie de DSCN0582

Un maquillage très simple, mais coloré. Je possède seulement deux couleurs flashy achetées l’année dernière. La bleu (Lagoon Blue) que j’ai utilisé dans un de mes derniers maquillages sur les couleurs du Brésil (l’article est ici si tu veux y jeter un coup d’oeil) et la verte (Fresh Mojito) qui m’a donc servie aujourd’hui.

Pour réaliser ce maquillage, je n’ai eu besoin que de très peu de choses :

  • Colour Shock en teinte Fresh Mojito, de Kiko.
  • Palette Naked Basics d’Urban Decay (oui, elle tape l’incruste dans tous mes maquillages celle là).
  • Crayon ZERO d’Urban Decay.
  • Mascara Beauty Full Volume de Bourjois.
  • Le Superfine eyeliner pen de Essence, trouvé récemment dans mon Auchan (ENFIN), qui a une mine parfaiiiite !

Copie de DSCN0594

Pour le pas à pas, c’est maintenant : 

1. Après avoir appliqué ma base à paupières (Essence toujours), j’ai posé le fard Faint de la Naked Basics d’Urban Decay dans le creux de paupières pour le définir. Tout simplement. Je n’ai rien fait de plus au niveau ombre à paupière.

2. Vient le tour de la couleur. Avec un petit pinceau, j’ai appliqué Fresh Mojito en un gros trait de liner. Je n’ai à vrai dire jamais réussi (bon j’ai tenté seulement une fois aussi hein) à appliquer les color shock en tant qu’ombres à paupières, mais en liner, je trouve qu’ils sont topissime.

3. Le temps que le Mojito soit sec (faut pas longtemps hein, mais c’était histoire de ne pas attendre surtout), j’ai repris mon fard Faint que j’ai posé très légèrement en ras de cils inférieurs.

4. J’applique mon crayon noir dans la muqueuse inférieure.

5. Mojito est sec, je m’attaque à la seconde couche de liner, avec du noir cette fois.

6. Et pour terminer, une bonne couche de mascara. Et le maquillage est fini 🙂

Make up fresh mojito

Personnellement, j’aime beaucoup! C’est frais, estival 🙂 Le double liner, c’est vu et revu, mais perso je n’avais tenté qu’une ou deux fois il me semble. Et je trouve cette couleur Mojito absolument magnifique 🙂 ça me donne envie d’aller à la plage tiens ! En attendant le prochain article, je te fais des bisous !

Copie de DSCN0573 Copie de DSCN0583 Copie de DSCN0584 Copie de DSCN0586

Ce maquillage t’a plu ? 

Copie de DSCN0562

 

Publicités

What’s in my BEACH Bag ?

Hello les filles !

Oui, on est au mois de juin, oui les vacances c’est pas pour tout de suite. Mais cette après-midi je m’en vais passer trois jours au bord de l’eau ! Je profite de la générosité de mon patron qui m’offre un jour de repos supplémentaire aujourd’hui qui n’était pas prévu (oui mais j’ai trimé ces 3 derniers jours donc bon, mon quota est fait j’ai envie de dire) pour prendre le large.

Alors tout en préparant ma petite liste des choses que je ne dois pas oublier pour la plage, je me suis dis qu’un petit What’s in my beach bag serait plutôt sympa 🙂

Beahc Bag

1. Une bouteille d’eau, qui passe par la case frigo voir congélo avant de partir à la plage.

2. Mes écouteurs, pour ne pas avoir à entendre les conversations des gens qui se trouvent autour (chose que je déteste vraiment).

3. Mon maillot de bain. Logique j’ai envie de dire, mais bien entendu je me change avant d’aller à la plage ^^ Mais je l’ai mis sur la photo car il est tout neuf tout beau et que j’ai ENFIN un maillot à ma taille ! ^^

4. Le sac de plage. A vrai dire, je n’ai que celui là. Mais c’est celui qui m’accompagne depuis… environ 6 ou 7 ans ! Une amie me l’avait offert une après-midi dans une petite boutique de sacs et paniers sur le port d’une ville proche de Perpignan si mes souvenirs sont bons ! Elle s’était pris le même dans une couleur différente, et comme moi, elle l’utilise toujours. Il est pratique, il peut contenir pas mal de bazar (on a toute du bazar quand on va à la plage pas vrai ?), et la petite poche à l’intérieur permet de ranger le téléphone pour éviter qu’il se prenne du sable.

5. Une serviette de plage. Logique.

6. Mes lunettes de soleil. Je suis une fan absolue du soleil, mes yeux le sont beaucoup moins. Impossible pour moi de sortir sans mes lunettes de soleil en ce moment. Elles vont bien sûr me suivre sur la plage !

7. Un livre et des magazines. J’adore bouquiner sur la plage. Surtout que pendant ces trois jours en fait j’y serais seule, ou avec ma mère. Je la rejoins là bas puisqu’elle y est en cure 🙂

8. Un foulard, tout bête, pour mettre sur ma tête quand je sens que le soleil commence à vraiment taper. Je me suis déjà prise une insolation quand j’étais plus jeune, donc dès que je sens que ça chauffe vraiment, hop, foulard !

9. Mon cendrier de poche. Oui je sais, fumer tue. Pas la peine de le dire. Mais à la plage, ce petit truc c’est indispensable pour moi. Et je trouve que ce petit objet est trop méconnu des fumeurs encore aujourd’hui. Pour ne pas jeter les mégots directement dans le sable, je mets tout la dedans et je jette une fois en sortie de plage dans une poubelle 🙂 Si il y a une chose que je n’aime pas à la plage, c’est de passer mes doigts ou mes orteils dans le sable et de me retrouver avec un mégot.

10. De l’huile de Monoï, peut-être pour le dernier jour pour parfaire le bronzage (je suis quelqu’un qui bronze assez rapidement, je ne passe pas par la case coups de soleil, sauf sur les joues le premier jour ^^ (mais ce ne sera pas mon premier moment bronzette de l’année)).

11. Deux protections solaires. La première est classique, avec un indice 30 ou 50 (selon ce que j’ai sous la main) que j’utilise uniquement pour mes tatouages. Même s’ils ont plusieurs années, je les protège toujours du soleil. La seconde est une huile solaire, histoire de pouvoir bien bronzer tout en étant un minimum protégée (indice 20).

12. Mon téléphone, toujours. Pour écouter de la musique pendant que je fais le lézard.

 

Et voilà tout ce qui se trouve dans mon sac de plage 🙂 Reste plus qu’à espérer que le soleil soit de la partie (et la SNCF aussi, vu que je m’y rends en train), mais en ce moment, on va dire qu’on est plutôt très gâtées niveau soleil 🙂 Je te dis à très bientôt, je m’en vais faire le lézard sur le champs !!! Des bisous !